Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Dépenses du député Surprenant: Legault plaide l'erreur de bonne foi

Le chef caquiste, François Legault, a déclaré lundi qu'un de ses députés a fait une « erreur de bonne foi » lorsqu'il a réclamé des frais de déplacement auxquels il n'avait pas droit.

M. Legault a affirmé qu'il maintiendra Claude Surprenant au sein de son équipe malgré des appels des libéraux pour qu'il soit exclu temporairement.

Le whip du gouvernement, Stéphane Billette, a réclamé lundi une enquête du commissaire à l'éthique et la suspension de M. Surprenant.

Cette demande survient quelques jours après que M. Surprenant a admis avoir réclamé des frais de déplacement de près de 500 $ alors qu'il faisait du covoiturage pour se rendre à l'Assemblée nationale.

Lors d'un point de presse, M. Legault a mentionné qu'il s'agissait de petits montants.

Du même souffle, le chef caquiste a tout de même demandé au commissaire à l'éthique, Jacques Saint-Laurent, d'examiner l'ensemble des dépenses des députés depuis la dernière élection. L'entourage de M. Legault a cependant précisé qu'aucune demande formelle ne sera envoyée à M. Saint-Laurent.

Selon les caquistes, le souhait formulé dans les médias par M. Legault est suffisant.

De leur côté, les libéraux n'ont pas précisé s'ils feront une demande formelle. Le cabinet de M. Billette a dit que M. Saint-Laurent sera libre de décider s'il limite son enquête à M. Surprenant ou non.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques mots interdits à l'Assemblée nationale

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.