NOUVELLES
22/01/2017 07:22 EST | Actualisé 23/01/2018 00:12 EST

WRC/Rallye Monte-Carlo: déclarations

Sébastien Ogier (FRA/Ford Fiesta RS), vainqueur de son 5e Rallye Monte-Carlo, dont quatre d'affilée:

"Première course avec l'équipe, première victoire, c'est beaucoup mieux qu'espéré. Il y a la confirmation du potentiel qu'on avait vu dès le début. C'est super de commencer comme ça même si ça ne veut pas dire que c'est gagné. Maintenant il va falloir continuer à bosser dur. On sait qu'il y a aussi des points perfectibles. Mais c'est bon signe de voir que la voiture est déjà performante. Le Monte-Carlo c'est mon rallye de coeur, il m'a toujours fait rêver. Une cinquième victoire ici avec une troisième marque différente c'est génial. Les statistiques commencent à être belles pour ce qui est pour moi le rallye le plus important de la saison. Cette victoire fait du bien, elle lance la saison idéalement une fois de plus. On était un peu dans une période de doute. Avec si peu de préparation j'avais du mal à savoir où on allait se retrouver. La +Power stage+ (dernière spéciale du rallye, NDLR) n'a pas été du tout simple à négocier. Heureusement on avait beaucoup d'avance et on a pu la jouer tranquillement. Du début à la fin cela a été un rallye compliqué".

Jari-Matti Latvala (FIN/Toyota Yaris), 2e: "C'est un résultat fantastique. Avant le départ, je visais une place dans le Top 6. Avec une nouvelle voiture et une nouvelle équipe, j'ai trouvé une nouvelle motivation. Cela faisait depuis la Finlande en juillet que je n'étais pas monté sur le podium. Nous nous sommes rendus compte très tôt en course que la voiture a un bon potentiel. Bien sûr, on a eu de la chance, d'autres ont eu des problèmes mais cela fait partie du jeu au Monte-Carlo. J'ai été de plus en plus en confiance au volant au fur et à mesure du week-end. On avait surtout fait des tests sur route sèche et seulement un jour sur la neige, donc vu les conditions ici on était un peu inquiets. On est arrivé sur ce rallye en réglant tout jusqu'au dernier moment sur la voiture. Les mécaniciens ont fini d'assembler ma boîte de vitesse une demi-heure avant le départ du +Shake down+. Donc je suis très satisfait du comportement de la voiture, et on aborde la Suède avec confiance".

Ott Tänak, (EST/Ford Fiesta RS), 3e: "Cela fait du bien d'être sur le podium. On a eu beaucoup de stress dans les deux dernières heures avec les problèmes sur notre moteur. On avait perdu un cylindre et on avait donc moins de puissance. Mais ce problème ne nous a pas contraint à nous arrêter et on a réussi à bien terminer. On a eu aussi de la chance dans nos choix de pneus. La neige nous a aidé au bon moment, avec des conditions très difficiles pour tout le monde. Malgré les nombreux pièges tout au long du rallye, je me suis senti en confiance au volant pendant ces quatre jours, avec une très bonne régularité. C'est très positif parce que c'était le rallye le plus complexe que j'ai jamais couru. Les conditions changeaient sans cesse sur la route. Avec la victoire de Sébastien, l'équipe démarre la saison de la meilleure des manières".

smr/dmk

TOYOTA MOTOR

FORD MOTOR