NOUVELLES
22/01/2017 04:44 EST | Actualisé 23/01/2018 00:12 EST

Un recruteur français présumé de Daech est arrêté après quatre années en Syrie

PARIS — Un Français dans la vingtaine, recruteur de haut rang pour Daech (le groupe armé État islamique) selon les autorités internationales, a été arrêté et fait l'objet d'accusations préliminaires de terrorisme en France.

Un responsable judiciaire a indiqué dimanche que Kevin Guiavarch demeurerait en détention dans l'attente des conclusions d'une nouvelle enquête.

Kevin Guiavarch a fait l'objet, samedi, d'accusations préliminaires d'association avec des criminels terroristes et de financement du terrorisme, a indiqué ce responsable, qui n'était pas autorisé à discuter de l'affaire étant donné l'enquête en cours.

La liste de sanctions contre le terrorisme des Nations unies affirme que le jeune homme français a joint les rangs des djihadistes en Syrie en 2012, alors au sein du Front Nusra affilié à Al-Qaïda avant la formation de Daech en 2014. Il avait été ajouté à la liste en 2014 sous des soupçons de recrutement et de financement du terrorisme.

Des centaines de combattants français ont joint les rangs de Daech, qui a été tenu responsable de plusieurs attaques en France.