NOUVELLES
22/01/2017 04:42 EST | Actualisé 23/01/2018 00:12 EST

Open d'Australie - Roger Federer qualifié pour les quarts de finale

Le Suisse Roger Federer s'est qualifié pour les quarts de finale de l'Open d'Australie en battant le Japonais Kei Nishikori, 5e mondial, en cinq sets 6-7 (4/7), 6-4, 6-1, 4-6, 6-3, dimanche à Melbourne.

Federer, 17e mondial après s'être arrêté pendant six mois, affrontera pour une place en demi-finale l'Allemand Mischa Zverev (50e), tombeur du Britannique Andy Murray.

Le Suisse, âgé de 35 ans, disputera son treizième quart de finale à Melbourne et son 49e en Grand Chelem.

Auteur d'une démonstration au tour précédent contre le Tchèque Tomas Berdych, 10e mondial, il a été moins facile cette fois-ci.

Le Japonais lui a opposé une résistance farouche jusque dans le cinquième set où il a semblé souffrir de la hanche. Il a appelé le kiné pour se faire masser.

Dans la première manche, Federer était revenu de 1-5 à 5-5 avant de s'incliner dans le tie-break.

"Je ne jouais pas mal, mais le court est rapide et tout va très vite. C'était dur de ne pas gagner ce premier set après tous ces efforts, mais ça a fini par payer", a dit Federer aux spectateurs de la Rod Laver Arena.

Passé devant, Federer s'est laissé distancer dans un quatrième en manquant quelques occasions. "Il s'est accroché, il a bien joué sur les points importants

Comme d'habitude, Federer s'est appuyé sur son service (24 aces) et sur son coup droit (26 gagnants) pour faire la différence. "Je joue de mieux en mieux. Je sers extrêmement bien et le rythme du fond du court est là", a-t-il dit.

Dimanche, il a surtout été rassuré par sa forme physique. "Kei avait un très bon bilan dans les matches en cinq sets. (Avant le cinquième) Je me sentais bien et je me suis dit que je m'étais entraîné dur pendant l'intersaison. C'est une victoire très importante", a dit le Suisse.

Il sera évidemment archi favori contre Mischa Zverev, qu'il n'a affronté, et battu, que deux fois dans sa carrière.

"J'ai vu son match contre Andy. Je n'arrivais pas à y croire. J'aime beaucoup Mischa, il a un beau jeu vers l'avant. C'est dur pour Andy, mais Mischa a mérité la victoire", a-t-il dit.

"Ce sera très différent de mes deux précédents matches. Ca ressemblera peut-être plus au premier, contre Jürgen Melzer, qui est gaucher également", a dit le champion aux 17 titres du Grand Chelem, qui a vu ses chances d'en ajouter un 18e augmenter avec les éliminations de Novak Djokovic et d'Andy Murray.

fbx/syd