NOUVELLES
21/01/2017 19:40 EST | Actualisé 22/01/2018 00:12 EST

NBA - San Antonio: Leonard crucifie Cleveland

San Antonio, pourtant privé de Pau Gasol et de Tony Parker, s'est imposé sur le parquet du champion en titre Cleveland 118 à 115 en prolongation, grâce à un nouveau festival offensif de Kawhi Leonard, samedi.

Leonard n'a peut-être pas le charisme de LeBron James, James Harden ou Russell Westbrook, mais l'ailier des Spurs réalise, sans bruit, une saison exceptionnelle.

Contre les Cavaliers, il a encore amélioré son record de points (41) et a enchaîné un sixième match de suite à plus de 30 points, imitant Tim Duncan, le seul joueur des Spurs à avoir réussi une telle série auparavant.

"Je suis dans une bonne période, mais c'est grâce à mes coéquipiers, ils me mettent dans les meilleures conditions", a expliqué Leonard, toujours aussi peu loquace.

Dans ce choc palpitant qui pourrait être l'affiche de la finale 2017, en juin, Cleveland a pris le meilleur départ, mais n'a jamais réussi à distancer les Spurs qui n'ont pas souffert des absences de Gasol, opéré après s'être fracturé la main gauche, et de Parker, en délicatesse avec une cheville.

Distancé de cinq points (107-102) à deux minutes de la sirène, Cleveland a arraché la prolongation grâce à LeBron James (29 pts, dont 10 en 4e période).

Mais "King James" a perdu pied ensuite, avec deux ballons perdus (pour un total de sept), et Leonard a offert la victoire à son équipe avec une interception et un dunk dans les dernières secondes.

Les Spurs ont signé leur 34e victoire en 43 matchs et restent 2e de la conférence Ouest. Cleveland caracole toujours en tête de la conférence Est (30 v-12 d) mais a perdu son deuxième match au sommet en moins d'une semaine, après sa déroute à Oakland contre Golden State (126-91).

jr/ol