NOUVELLES
22/01/2017 11:01 EST | Actualisé 23/01/2018 00:12 EST

Mondial-2017 - "Le Qatar mérite le respect", selon son sélectionneur

"Le Qatar mérite le respect", a lancé dimanche soir Valero Rivera, le sélectionneur de l'équipe de handball du petit Emirat, après la qualification de ses joueurs pour les quarts de finale du Mondial-2017 contre l'Allemagne (21-20), championne d'Europe.

"Seulement trois équipes, dont le Qatar, ont réussi" à atteindre les quarts de finale des trois dernières compétitions internationales, a ainsi relevé Rivera, arrivé à la tête de la sélection qatarie en 2013.

Seuls la France, la Hongrie et le Qatar se sont qualifiés pour les quarts de finale des Mondiaux-2015 et 2017 et des jeux Olympiques 2016. La Croatie pour rejoindre ce club fermé, si elle bat en soirée l'Égypte à Montpellier.

"Je dis cela parce que je pense que le Qatar mérite le respect, parce que nous avons travaillé pour recevoir ce respect", a estimé le sélectionneur qatari, considéré comme l'un des tous meilleurs, si ce n'est le meilleur entraîneur au monde.

Le Qatar est vice-champion du monde en titre, après avoir perdu en finale contre la France en 2015 à domicile. L'équipe était alors un véritable patchwork de nationalités, l'essentiel de l'effectif de base étant composé de joueurs naturalisés.

Rivera est toutefois arrivé en France cette année avec une équipe totalement remodelée, composée uniquement de deux joueurs d'origine européenne -- le gardien d'origine bosnienne Danijel Saric (15 arrêts dimanche) et l'arrière gauche français Bertrand Roiné -- ainsi que l'arrière gauche cubain Rafael Capote, auteur de 9 buts dimanche.

Après un départ catastrophique et une défaite inaugurale contre l'Égypte, les Qataris se sont qualifiés pour les 8es de finale, à la 4e place de leur groupe, et ont réalisé l'exploit de sortir l'Allemagne, championne d'Europe en titre.

tba/cd