NOUVELLES
22/01/2017 07:37 EST | Actualisé 23/01/2018 00:12 EST

Angleterre - 22e journée: Arsenal vient à bout de Burnley et repasse 2e

Arsenal a attendu la dernière seconde pour battre Burnley (2-1) dimanche lors de la 22e journée et reprendre ainsi la 2e place de la Premier League, toujours dominée par Chelsea qui peut prendre huit points d'avance en fin d'après-midi.

Les Gunners comptent même une longueur d'avance sur Tottenham, mais ils sont passés par tous leurs états à l'Emirates avant d'entériner ce bon résultat contre le valeureux 13e, qui a fait douter les Londoniens jusqu'au bout.

Rien ne laissait pourtant présager lors d'une première période un peu molle un final aussi excitant avec un penalty de chaque côté à la fin du temps réglementaire.

Sans être beaucoup plus percutants que les Clarets, les Gunners avaient néanmoins fait la différence à l'heure de jeu, grâce à une tête de Shkodran Mustafi sur un corner de Mesut Özil (59e, 1-0).

Après le 1er but du défenseur allemand sous ses nouvelles couleurs, Arsenal pensait peut-être avoir fait le plus dur, mais l'exclusion de Granit Xhaka, six minutes plus tard, a mis les Londoniens en difficulté.

Une faute stupide de Francis Coquelin dans la surface de réparation a même permis à Burnley d'égaliser dans le temps additionnel par Andre Gray (90+3).

Bien aidés par l'arbitre qui a préféré voir ensuite un pied haut sur Koscielny plutôt que le hors-jeu du défenseur français, les Gunners n'ont toutefois pas eu le temps de douter et Sanchez a redonné l'avantage au siens après huit longues minutes d'arrêt de jeu. Au passage, son 15e but lui permet de prendre la tête devant Costa du classement des buteurs.

A moins de deux semaines d'un déplacement crucial à Chelsea, le 4 février, cette victoire d'Arsenal s'avère essentielle dans l'optique de préserver un minimum de suspens en tête.

Dimanche midi, Southampton a dominé Leicester (3-0) et parfaitement préparé sa demi-finale retour de League Cup, mercredi à Liverpool (victoire 1-0 à l'aller). Le champion d'Angleterre en titre reste lui englué à une embarrassante 15e place, à portée de fusil du 1er relégable.

str/cd/