NOUVELLES
20/01/2017 08:11 EST | Actualisé 20/01/2017 08:12 EST

Le président mexicain veut un dialogue «respectueux» avec Trump

U.S. Republican presidential nominee Donald Trump and Mexico's President Enrique Pena Nieto arrive for a press conference at the Los Pinos residence in Mexico City, Mexico, August 31, 2016. REUTERS/Henry Romero
Reuters
U.S. Republican presidential nominee Donald Trump and Mexico's President Enrique Pena Nieto arrive for a press conference at the Los Pinos residence in Mexico City, Mexico, August 31, 2016. REUTERS/Henry Romero

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a félicité vendredi Donald Trump pour son investiture à la présidence américaine tout en souhaitant un dialogue "respectueux" avec celui qui avait tenu un discours très anti-mexicain durant sa campagne.

"Nous allons travailler ensemble pour renforcer nos liens avec une responsabilité partagée", a écrit M. Peña Nieto dans une série de messages sur Twitter. "Nous allons établir un dialogue respectueux avec le gouvernement de @realDonaldTrump".

"La souveraineté, l'intérêt national et la protection des Mexicains guideront la relation avec le nouveau gouvernement américain", a déclaré le chef de l'Etat mexicain, tandis que se déroulaient au Mexique plusieurs manifestations hostiles à Donald Trump qui ont rassemblé moins de monde que prévu.

Le Mexique a indiqué que son ministre des Affaires étrangères et son ministre de l'Economie rencontreraient leurs homologues américains mercredi et jeudi prochain.

Contre toute attente, le peso s'est apprécié vendredi de 1,6% à 21,90 pesos pour un dollar, contre 22,25 pesos la veille, après l'investiture de Donald Trump.

Le nouveau président américain s'est engagé à construire un mur à la frontière des deux pays, à renvoyer les migrants illégaux et renégocier les accords commerciaux liant les deux pays pour défendre les emplois américains.

Durant sa campagne, le magnat de l'immobilier avait déclaré que de nombreux migrants illégaux mexicains étaient des criminels et des violeurs.


VOIR AUSSI:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter