Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Québec lance une campagne de recrutement en santé qui choque

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a lancé une campagne lundi pour attirer de nouveaux talents, mais ne s’y prend vraiment pas de la bonne manière, selon plusieurs critiques du milieu de la santé.

Deux capsules vidéo ont été diffusées dans lesquelles on peut notamment voir une jeune fille écrire des chansons, accorder sa guitare et confier qu’elle rêve de devenir «chanteuse professionnelle», mais qu’elle aime aussi «écouter et comprendre les autres, donc (pourrait) travailler en services sociaux». Puis, elle se met à fausser dès les premières notes jusqu’à ce qu’une mention «On t'attend en services sociaux» apparaisse à l’écran.

Dans une seconde vidéo, un peu le même genre de scénario. Un jeune homme raconte vouloir devenir «joueur de basket professionnel», mais «aime aussi aider les gens» avant de lamentablement rater son tir au panier. «On t'attend en santé», montre la séquence.

Dans une lettre envoyée au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), Régine Laurent, affirme que les publicités diffusées sur Internet et à la télévision sont de «mauvais goût et méprisantes envers les professionnels en soins et l’ensemble du personnel soignant du réseau».

Elle poursuit en précisant que «bien que l'objectif de la campagne publicitaire d'inciter les jeunes à faire carrière dans le réseau de la santé soit tout à fait louable, les moyens utilisés ratent complètement la cible. (…) À la FIQ, nous ne croyons pas que c'est par dépit que l'on travaille dans le réseau, bien au contraire».

Même son de cloche pour le président de la Fédération de la santé et des services sociaux, Jeff Begley. «Qu'est-ce que ça envoie comme message ? Que si t'es poche dans ce que tu rêves de faire, tu devrais venir en santé ? Je suis sous le choc », a quant lui réagi en entrevue avec La Presse.

M. Barrette a rejeté les critiques en déclarant à Radio-Canada que la réaction était «totalement excessive». Il estime par ailleurs que le message véhiculé dans les vidéos est clair et de bon goût.

10 habitudes de travail néfastes pour la santé
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.