Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Partenariat finlandais pour la bioraffinerie de La Tuque

L'entreprise finlandaise Neste s'associe au projet de bioraffinerie de La Tuque. L'entreprise agira comme partenaire dans l'étude de faisabilité menée par le centre de recherche FPInnovations, qui a commencé l'automne dernier.

Un texte de Pierre Marceau

À terme, la raffinerie de biodiésel pourrait nécessiter des investissements de 1 milliard de dollars. Le projet pourrait générer 490 emplois directs et indirects.

Les résidus de coupes forestières peuvent jouer un rôle significatif dans le futur dans la production de carburants renouvelables.

Le projet de La Tuque permettrait de réutiliser 1,2 million de tonnes de résidus forestiers qui sont laissés sur place par les entreprises de coupes forestières.

Neste, qui se présente comme un leader mondial de production de diesel renouvelable a un chiffre d'affaires de 11 milliards de dollars.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.