BIEN-ÊTRE
16/01/2017 10:54 EST

La masturbation au travail est plus commune que vous croyez

Selon une récente étude de Time Out New York, 39 % des travailleurs se masturberaient dans les toilettes de leur bureau, soit 8 % de plus que ce que rapportait un sondage publié dans le magazine Glamour en 2012.

Et ces résultats concernent aussi bien les hommes que les femmes de toutes orientations sexuelles.

«Si j’ai la gueule de bois au travail, la masturbation m’aide à me sentir mieux», confie notamment un salarié.

Peu importe les raisons, la masturbation au bureau peut être une bonne chose, et ce, aussi bien pour l’employé que l’employeur.

Des recherches de l’Université du Michigan ont d’ailleurs démontré que la masturbation accroit la production d’endorphines et d’hormones aidant à réduire celle du cortisol (l’hormone liée au stress).

Les femmes qui se masturbent fréquemment disent aussi avoir plus confiance en elle.

Mark Sergeant, un conférencier en psychologie de l’université de Nottingham Trent, suggère même que, pour les employés, prendre une «pause masturbation» pourrait être vu comme une récompense et une source de motivation après avoir complété une longue liste de tâches.

À voir également :

Galerie photo 10 jouets sexuels à (vous) offrir en cadeau Voyez les images

Cet article initialement publié par Joy D'Souza sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.