NOUVELLES
14/01/2017 04:44 EST | Actualisé 15/01/2017 01:43 EST

Début à Washington d'une semaine de manifestations anti-Trump (VIDÉO)

Une semaine de manifestations avant l'investiture de Donald Trump a débuté samedi par une marche à Washington pour protester contre les commentaires du futur président des États-Unis sur les musulmans, Mexicains et autres minorités.

La marche, présidée par le révérend Al Sharpton, connu pour son engagement en faveur des droits civiques, a rassemblé quelques milliers de personnes, qui chantaient « pas de justice, pas de paix ».

Elle devait prendre fin au monument érigé à la mémoire de Martin Luther King, situé à trois kilomètres des marches du Capitole où le futur 45e président des États-Unis doit prêter serment vendredi prochain.

Les commentaires polémiques de Donald Trump sur les migrants et les femmes et sa promesse d'abroger la réforme de l'assurance maladie, emblématique des années Obama, ont suscité la colère de nombreux Américains à gauche de l'échiquier politique.

Une trentaine de groupes, pratiquement tous anti-Trump, ont obtenu l'autorisation de manifester avant, pendant et après l'investiture du magnat de l'immobilier.

L'événement le plus important sera la Marche des femmes, samedi prochain à Washington, au lendemain de l'investiture. Les organisateurs espèrent 200 000 personnes.

Le 20 janvier, des milliers de manifestants sont attendus à Washington pour tenter de perturber la cérémonie d'investiture en paralysant les douze barrages de sécurité qui seront établis autour du Capitole.

VOIR AUSSI: