NOUVELLES
14/01/2017 14:48 EST | Actualisé 15/01/2018 00:12 EST

Gallagher espère revenir au jeu plus vite que prévu

Si ses coéquipiers Alex Gachelnyuk et Andrew Shaw reviennent au jeu samedi soir contre les Rangers de New York, l'attaquant du Canadien Brendan Gallagher devra patienter encore un peu, tout en espérant une guérison rapide.

Un texte de Diane Sauvé

Brendan Gallagher n'a pas encore recommencé à patiner mais il souhaite revenir au jeu 39 jours après sa blessure à la main gauche qui lui a coûté une chirurgie. Ce qui serait un jour de moins qu'à sa première blessure à la main l'an dernier.

Le problème, c'est que le pronostic dans son cas est de huit semaines. Vous imaginez par contre sa frustration quand il a été blessé le 4 janvier en recevant un tir de Shea Weber sur la main gauche, la même main que la saison dernière. Deux saisons, deux blessures à la main, deux opérations.

« Aussitôt que j'ai regardé ma main, je savais qu'elle était fracturée. Je savais qu'il y aurait une chirurgie. C'était presque la même chose que la dernière fois. J'étais frustré car je savais ce qui m'attendait. »

Curieusement, ça ne lui a pratiquement pas fait mal, jure-t-il. En fait, Shea Weber, qui se sentait mal après son tir, a peut-être manqué son lancer. « Il n'a tiré qu'à 98 mille à l'heure », a dit le petit ailier à la blague.

Gallagher, qui comptait 6 buts et 12 mentions d'aide en 18 matchs avant de se blesser, se console avec un point positif: il y a moins de raideur anticipée que lors de la première fracture l'an dernier. Ce qui lui permet d'espérer un retour au jeu hâtif.

Chose certaine, il compte prendre le temps de songer à une meilleure protection sous son gant.

« J'avais une protection l'an dernier. Malheureusement je l'ai enlevée (cette saison). Je ne suis pas certain si ça m'aurait aidé. Je devrai probablement jouer avec pour les reste de ma carrière maintenant. J'ai été blessé deux fois. Je ne veux pas que ça m'arrive encore. »

Brendan Gallagher promet aussi une chose. Vous allez retrouver le même joueur combatif, posté devant le filet à son retour.

« Je ne peux pas changer ma façon de jouer. Sinon je ne serai pas efficace. Les blessures font partie du jeu. C'est vraiment dommage que j'aie eu à subir deux blessures en deux ans. Mais je ferai la même chose à mon retour au jeu. »