NOUVELLES
14/01/2017 08:33 EST | Actualisé 15/01/2018 00:12 EST

Espagne/18e journée: de retour, le Barça revient au contact

Le FC Barcelone, en net progrès, s'est baladé contre Las Palmas (5-0) samedi en Championnat d'Espagne avec notamment un doublé de Luis Suarez, s'intercalant à la deuxième place provisoire entre le Real Madrid (1er) et Séville (3e), opposés dimanche.

Malgré un onze très remanié, le Barça a réussi un véritable monologue lors de la 18e journée: Suarez (14e, 57e), Lionel Messi (52e) et Arda Turan (59e) ont concrétisé cette large domination. Et Aleix Vidal, ancien banni, a clos le score (80e) pour sceller cette "manita" (5 buts) au Camp Nou.

Au passage, Suarez rejoint Messi en tête du classement des buteurs avec 14 buts chacun, trois longueurs devant le Madrilène Cristiano Ronaldo (11 buts).

Cette victoire blaugrana, seulement la troisième sur les sept dernières journées de Liga, vient rendre le sourire à l'équipe de Luis Enrique après un début d'année civile contrarié. Cela permet au Barça (2e, 38 pts) de revenir temporairement à deux longueurs du Real (1er, 40 pts), qui compte néanmoins deux rencontres de moins.

L'équipe de Zinédine Zidane pourrait reprendre le large en tête en cas de succès dimanche soir à Séville (3e, 36 pts) et conquérir au passage le titre honorifique de champion d'hiver.

En attendant, le Barça a vécu une après-midi rêvée au Camp Nou. Non seulement Las Palmas n'a opposé aucune résistance mais Luis Enrique a pris des risques payants dans sa composition d'équipe, laissant plusieurs cadres au repos (Neymar, Iniesta, Rakitic, Piqué...).

- Vidal resurgit -

Les entrants, eux, ont répondu présents: le premier but est venu d'une ouverture de Vidal, aligné en Liga pour la première fois depuis septembre, pour André Gomes, qui commence à gagner ses galons de titulaire.

Le deuxième est intervenu sur un bon centre de Rafinha cafouillé par le gardien, le troisième sur des relais d'Arda Turan et Rafinha. Le quatrième a été inscrit par Turan, opportuniste, et le cinquième par Vidal, libéré.

Bref, les habituels remplaçants ont parfaitement suppléé les habituels titulaires. Et répondu au passage aux critiques sur le possible manque de profondeur de banc du Barça.

Quant à Messi et Suarez, orphelins de Neymar laissé sur le banc, ils ont montré la voie. Intenable, Messi a perdu deux duels avec le gardien (45e, 51e) avant de pousser au fond un ballon cafouillé par le portier (52e).

Soit le premier but du quintuple Ballon d'Or contre Las Palmas, l'une des rares équipes d'Espagne qu'il n'avait jamais accrochée à son palmarès. Et un nouvel argument pour négocier au mieux la prolongation de son contrat courant jusqu'en 2018, un dossier au centre de toutes les préoccupations à Barcelone ces temps-ci.

Ensuite, Suarez a alourdi la marque d'une frappe dans le petit filet opposé (57e) avant d'amener le quatrième but barcelonais avec une frappe repoussée par le gardien dans les pieds d'Arda Turan (59e).

Pour finir, Aleix Vidal a parachevé sa belle prestation personnelle d'un but (80e) qui lui fera beaucoup de bien: longtemps écarté du groupe par Luis Enrique pour raisons sportives, l'ancien Sévillan a resurgi au moment où la presse catalane parlait de le remplacer au mercato hivernal.

Dans ce match sans fausse note, Luis Enrique a même pu faire souffler Suarez (68e) puis Sergio Busquets (73e) en prévision des prochaines échéances. Le double champion en titre n'a pas dit son dernier mot !

jed/ah