NOUVELLES
14/01/2017 02:15 EST | Actualisé 15/01/2018 00:12 EST

Coupe du monde - La neige perturbe les épreuves, les descentes de Wengen et Altenmarkt annulées

Les fortes chutes de neige ont perturbé samedi le programme de la Coupe du monde de ski alpin, entraînant l'annulation des descentes messieurs de Wengen (Suisse) et dames à d'Altenmarkt-Zauchensee (Autriche).

Programmée à 12h30 (11h30 GMT), la descente de Wengen sur le mythique Lauberhorn, a été annulée en raison du vent et de la neige tombée sur la station de l'Oberland bernois.

De 40 à 50 cm de neige fraîche sont tombés depuis vendredi sur Wengen, rendant la préparation de la piste impossible et contraignant donc les organisateurs à annuler la descente alors qu'un slalom est programmé dimanche.

Dans un premier temps, la Fédération internationale de ski (FIS) avait évoqué la possibilité de faire partir les descendeurs un peu plus bas que le départ habituel, sur la descente la plus longue du circuit (4.480 m).

Mais "en raison de la situation météorologique actuelle et en tenant compte des prévisions, le jury et le comité d'organisation ont décidé d'annuler la descente prévue ce jour", ont indiqué les organisateurs peu après 11h00 (10h00 GMT).

L'an passé, c'est le Norvégien Aksel Lund Svindal qui s'était imposé devant les Autrichiens Hannes Reichelt et Lauk Kroell.

Vendredi, les fortes précipitations neigeuses avaient déjà contraint la FIS à inverser l'ordre du combiné, pour débuter par le slalom, suivi de la descente.

Les chutes de neige ont du reste sensiblement perturbé les conditions de la descente du combiné, favorisant les premiers à s'élancer.

Le jeune Suisse Niels Hintermann, 21 ans, pourtant loin après le slalom, a ainsi remporté sa première victoire en Coupe du monde, devant le Français Maxence Muzaton.

Les favoris, le Suisse Justin Murisier et Alexis Pinturault, ont été distancés sur une piste plus lente, ce qui n'a pas empêché le Français, malgré sa 20e place, de conserver le petit globe de la spécialité après sa victoire fin décembre à Santa Caterina (Italie).

Dimanche, un slalom est programmé, avec la 1re manche à 10h30 (09H30 GMT) et la seconde à 13h30 (12H30 GMT).

En Autriche, en Coupe du monde dames, après l'impossibilité de faire courir les deux entraînements jeudi (neige) et vendredi (neige et brouillard), les organisateurs et la FIS avaient prévu de faire précéder samedi la descente d'un entraînement, obligatoire pour que l'épreuve de vitesse puisse être courue.

Mais les conditions samedi ne l'ont pas permis non plus.

- Problèmes de calendrier -

Les organisateurs et la FIS doivent désormais décider de l'éventuelle reprogrammation de la descente à dimanche à la place du combiné (super G + manche de slalom).

L'Américaine Lindsey Vonn a choisi Altenmarkt-Zauchensee pour reprendre le cours de sa prestigieuse carrière, interrompu depuis près d'un an par des blessures.

L'annulation de ces descentes ne va pas sans poser des problèmes concernant le calendrier de la Coupe du monde.

Vendredi soir, devant l'éventualité d'une annulation de la descente de Wengen, les responsables de la FIS évoquaient la possibilité de reprogrammer la descente début mars à Beaver Creek, avant les finales de la Coupe du monde organisées à Aspen (Colorado).

Les récentes épreuves de Coupe du monde ont déjà été perturbées par la météo. Un vent violent a soufflé sur le slalom de Zagreb début janvier tandis qu'un brouillard intermittent a fortement gêné le slalom d'Adelboden dimanche dernier, remporté par le Norvégien Henrik Krisoffersen.

Malgré des conditions parfois inéquitables en fonction de l'ordre de départ des coureurs, la FIS a toujours maintenu les épreuves, provoquant parfois la grogne des skieurs.

ebe/dhe