NOUVELLES
13/01/2017 23:05 EST | Actualisé 14/01/2018 00:12 EST

Bangladesh: arrestation d'un instigateur présumé de l'attaque du café de Dacca

La police du Bangladesh a annoncé samedi l'arrestation d'un extrémiste islamiste accusé d'être l'un des "instigateurs" de l'attentat contre un café de Dacca le 1er juillet 2016 (22 morts).

Jahangir Alam a été arrêté vendredi soir par les forces du contre-terrorisme à Elenga (environ 120 km au nord de Dacca).

"Il s'agit de l'un des principaux instigateurs de l'attaque de la Holey Artisan Bakery", a déclaré à l'AFP un vice-commissaire adjoint de la police de Dacca, Yusuf Ali.

L'homme "appartenait à une nouvelle faction du Jamayetul Mujahideen Bangladesh (JMB)" et est accusé d'être directement impliqué dans le meurtre de 22 personnes dont 18 étrangers, notamment japonais et italiens, selon le responsable.

L'attaque qui avait duré dix heures avait été revendiquée par l'organisation jihadiste Etat islamique (EI), une version démentie par les autorités locales qui en attribuent la responsabilité au JMB, groupe islamiste local interdit.

Selon un vice-commissaire adjoint de l'unité de la police chargée du contre-terrorisme, Sanwar Hossain, l'homme arrêté vendredi, âgé de 32 ans, était un proche de Tamim Chowdhury, abattu fin août par la police qui l'a présenté comme "le cerveau de l'attaque et le chef du JMB".

Alam et Chowdhury ont planifié ensemble dans une cache à Dacca l'attaque contre le café, a précisé ce responsable à l'AFP, ajoutant qu'Alam "a mené une vingtaine d'attaques environ contre des minorités religieuses en dehors de la capitale".

L'annonce de cette arrestation intervient une semaine après celle de la mort dans un raid policier de deux islamistes dont l'un présenté également comme l'un des instigateurs et le "commandant opérationnel" de l'attentat contre le café.

Depuis l'attentat, les forces de sécurité ont abattu une cinquantaine d'activistes islamistes dont plusieurs chefs présumés du JMB.

sa/abh/ds/lch/ia