NOUVELLES
12/01/2017 05:07 EST | Actualisé 13/01/2018 00:12 EST

Vols annulés: des centaines de touristes bloqués autorisés à quitter Bali

Des centaines de touristes bloqués jeudi à Bali après l'annulation de vols de la compagnie Tigerair Australia, accusée par les autorités indonésiennes d'avoir enfreint la réglementation locale, ont finalement reçu un feu vert pour quitter l'île la plus touristique du pays.

Les autorités ont autorisé Tigerair Australia à reprendre ses vols entre Bali et l'Australie, a annoncé la compagnie aérienne dans un communiqué, précisant que cette autorisation n'était valable que jusqu'à lundi.

Six vols reliant l'Australie à l'Indonésie jeudi et vendredi ont été annulés par la compagnie australienne à bas coûts, contrainte de procéder aux premières annulations dès mercredi, a-t-elle indiqué.

Environ 700 passagers étaient touchés par les annulations jeudi, et autant la veille, selon la télévision publique australienne.

Cette situation a été provoquée par la décision du ministère indonésien des Transports d'"imposer de nouveaux critères administratifs pour opérer les vols entre Bali et l'Australie", a ajouté Tigerair.

En vertu de ces nouvelles règles, la compagnie n'aurait pas dû mettre en vente en Indonésie des billets pour ses vols charters. Seuls Virgin Australia, société mère de Tigerair Australia, était autorisée à vendre ces billets, selon la compagnie.

"Toutes les compagnies étrangères doivent se conformer aux mêmes règles", a indiqué un porte-parole du ministère des Transports, Agoes Soebagio, dans un communiqué, ajoutant que tous les vols de Tigerair Australia seraient annulés tant que la compagnie ne se conformerait pas aux nouvelles règles.

rws/ds/mdh/prh

VIRGIN AUSTRALIA HOLDINGS