NOUVELLES
12/01/2017 09:21 EST | Actualisé 13/01/2018 00:12 EST

Tchétchénie: six tués dans des affrontement avec les forces de l'ordre

Les enquêteurs russes ont annoncé jeudi avoir ouvert une enquête sur un échange de tirs mercredi dans un village de la république russe de Tchétchénie qui a fait six morts, dont deux membres des forces de sécurité russes.

Selon le Comité d'enquête en Tchétchénie, une opération menée par les forces de sécurité dans le village de Tsotsi-Yurt, près de Grozny, s'est soldée par une fusillade dans laquelle quatre insurgés présumés et deux soldats de la garde nationale russe ont été tués.

Le président de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov a indiqué mardi que "des dizaines de bandits et leurs complices" avaient été arrêtés au cours de l'opération dans ce village qui a été bouclé par les forces de sécurité. Le terme de "bandit" est celui habituellement utilisé par les autorités pour désigner les rebelles islamistes.

Selon lui, plusieurs hommes du village avaient préparé "une série de crimes graves". Des armes et des explosifs ont été saisis au cours de l'opération, qui a duré plusieurs jours.

Le journal russe Novaïa Gazeta a publié les noms de 22 personnes arrêtées dans la région, en soulignant que des dizaines de personnes au total pourraient avoir été arrêtées.

La Tchétchénie, théâtre de deux guerres séparatistes, au milieu des années 1990 et au début des années 2000, est dirigée d'une main de fer par Ramzan Kadyrov, un ancien rebelle séparatiste aui a fait allégeance au président russe Vladimir Poutine. Selon les organisations de défense des droits de l'homme, il n'hésite pas à recourir aux enlèvements et aux assassinats et dispose d'importantes ressources financières.

ma/mr/cls