NOUVELLES
12/01/2017 01:52 EST | Actualisé 13/01/2018 00:12 EST

Syrie: les négociations "doivent impliquer toutes les parties prenantes de la région" (Hollande)

Le président français François Hollande a souhaité jeudi des négociations impliquant "toutes les parties prenantes" du dossier syrien, "sous l'égide des Nations unies", lors des ultimes voeux au corps diplomatique de son quinquennat.

Les négociations "doivent être menées sous l'égide des Nations Unies, dans le cadre qui a été fixé dès 2012 à Genève. Les paramètres sont déjà posés. Il convient donc de rassembler les parties prenantes, toutes les parties prenantes, sauf les groupes fondamentalistes et extrémistes, et d'agir dans le cadre de Genève", a déclaré le président français, à l'approche de négociations le 23 janvier à Astana, parrainées par la Russie et l'Iran, alliés du régime de Damas, et la Turquie.

cf-ha-bpa/chr/mw/at