NOUVELLES
12/01/2017 12:19 EST | Actualisé 13/01/2018 00:12 EST

Sept pour cent des films les plus lucratifs ont été réalisés par des femmes

NEW YORK — Seulement 7 pour cent des 250 films ayant obtenu les plus grosses recettes en 2016 ont été réalisés par des femmes.

Le Center for the Study of Women in Television and Film de l'Université d'État de San Diego a publié son 19e rapport annuel sur le sujet. Intitulé «The Celluloid Ceiling», il a été rédigé par sa directrice générale, Martha M. Lauzen.

Le pourcentage de réalisatrices a chuté de deux points par rapport à l'an dernier.

Même si l'inégalité des sexes dans le secteur du cinéma a retenu l'attention au cours des dernières années, l'étude démontre que non seulement la situation ne s'est pas améliorée, elle a même empiré. Il y a près de 20 ans, en 1998, 9 pour cent des films ayant le plus cartonné aux guichets avaient été tournés par des réalisatrices.

L'étude rapporte que cette disparité se reflète dans l'ensemble des studios. En 2016, les femmes ne comptaient que pour 17 pour cent de tous les réalisateurs, scénaristes, producteurs, producteurs exécutifs, monteurs et directeur de la photographie si on examine les effectifs des 250 films. Il s'agit aussi d'un recul de 2 points de pourcentage par rapport à 2015.

L'inégalité des sexes à Hollywood fait présentement l'objet d'une enquête de la commission américaine sur l'égalité des chances en emploi.

Plusieurs vedettes ont exprimé leur opinion au sujet de la disparité entre les traitements salariaux. Plus récemment, Nathalie Portman, qui a tourné l'an dernier son premier film à titre de réalisatrice, a déclaré que ses gages pour «No Strings Attached» («Ça n'engage à rien»), un film tourné en 2011, étaient trois fois inférieurs à ceux de sa co-vedette, Ashton Kutcher.

L'embauche d'une réalisatrice entraîne aussi des retombées positives, selon le centre. En analysant les 500 films ayant réalisé les plus grosses recettes, les chercheurs ont découvert que 64 pour cent des films tournés par une réalisatrice avaient aussi été scénarisés par une femme. Quand c'est un homme qui est le réalisateur, ce pourcentage dégringole à 9 pour cent.