NOUVELLES
11/01/2017 19:45 EST | Actualisé 12/01/2018 00:12 EST

LE MONDE EN BREF DU JEUDI 12 JANVIER

Voici le Monde en bref du jeudi 12 janvier à 04h00 GMT:

NEW YORK - Le président élu américain Donald Trump a laissé éclater sa colère contre les "fausses informations" diffusées par des médias sur d'éventuels liens secrets avec Moscou, tout en admettant le rôle de Vladimir Poutine dans les piratages du parti démocrate.

- Un ex-agent des services secrets britanniques reconverti en consultant est l'auteur du rapport controversé qui contient de nombreuses informations non vérifiées et fait état de nombreuses allégations compromettantes sur Donald Trump, notamment l'existence d'une vidéo à caractère sexuel impliquant des prostituées ou des échanges d'informations pendant près d'une décennie avec le Kremlin.

- M. Trump a accusé les agences américaines de renseignement d'avoir laissé fuiter le "faux" dossier russe. Le Kremlin a nié l'existence d'un tel dossier.

NEW YORK - Donald Trump va confier à ses deux fils aînés les rênes de son empire économique pour mettre fin à de potentiels conflits d'intérêts, sans toutefois aller jusqu'à le mettre en vente.

- Le directeur du Bureau pour l'éthique gouvernementale aux Etats-Unis a jugé insuffisants les garde-fous annoncés pour empêcher d'éventuels conflits d'intérêts.

MEXICO - Le Mexique "bien entendu, ne paiera pas le mur" frontalier que Donald Trump a réaffirmé vouloir construire et faire payer au Mexique, a déclaré le président Enrique Peña Nieto.

WASHINGTON - Le chef de la diplomatie américaine choisi par Donald Trump, l'ex-PDG d'ExxonMobil Rex Tillerson, s'est démarqué du président élu des Etats-Unis, en particulier sur la Russie, un "danger", mais aussi sur la prolifération nucléaire et le changement climatique.

BEYROUTH - Le régime syrien a multiplié les raids aériens contre rebelles et jihadistes, notamment dans le nord du pays, à l'approche de négociations de paix dont la tenue le 23 janvier a été confirmée par Moscou.

- Le gouvernement syrien a fait état d'un accord prévoyant la reprise du contrôle d'une région rebelle près de Damas et un retour de l'approvisionnement en eau de la capitale, mais l'opposition a démenti une telle information.

WASHINGTON - Volkswagen a admis sa culpabilité dans le scandale des moteurs diesel truqués aux Etats-Unis et va payer 4,3 milliards de dollars supplémentaires de pénalités pour refermer l'affaire, qui a conduit à de nouvelles inculpations d'employés.

JERUSALEM - Israël a exprimé son opposition catégorique à l'initiative française pour relancer l'effort de paix avec les Palestiniens, qualifiant "d'illusion très néfaste" une conférence internationale organisée dimanche à Paris.

SKIEN (Norvège) - Condamnée pour traitement "inhumain" d'Anders Behring Breivik, la Norvège a défendu les conditions de détention du tueur néo-nazi en soulignant qu'il restait une menace, cinq ans et demi après avoir fauché 77 vies.

LA VALETTE - La nouvelle présidence maltaise de l'UE a averti que Londres ne devrait tirer aucun traitement avantageux du Brexit, et a placé la crise migratoire au premier rang de ses priorités dans les prochains six mois.

GENEVE - Pour la première fois depuis la division de Chypre il y a 42 ans, les cartes d'un futur Etat fédéral devaient être échangées à Genève entre délégations rivales grecque et turque et confiées à l'ONU.

PARIS - Bras droit de l'architecte de la Solution finale, Adolf Eichmann, le criminel de guerre nazi Alois Brunner, jugé responsable de l'assassinat de quelque 130.000 juifs d'Europe durant la Seconde Guerre mondiale, est mort dans un cachot à Damas en décembre 2001, selon une enquête publiée par la revue XXI.

KABOUL - Les Talibans afghans ont diffusé un enregistrement vidéo de deux professeurs, australien et américain, enlevés début août à Kaboul et dont on était officiellement sans nouvelles.

SEOUL - L'héritier présomptif de Samsung, Lee Jae-Yong, est officiellement considéré comme un "suspect" dans le retentissant scandale de corruption qui a valu à la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye d'être destituée.

TOKYO - Le gouvernement japonais envisage d'autoriser l'empereur à abdiquer et son fils à lui succéder le 1er janvier 2019, ce qui ouvrirait à cette date une nouvelle ère impériale.

BAMAKO - Cinq soldats maliens ont été tués dans le centre du Mali lorsque leur véhicule a sauté sur une mine.

LA PAZ - Une partie de l'équipage de l'avion qui s'est écrasé fin novembre en Colombie, tuant 71 personnes et décimant la quasi-totalité du club de football brésilien de Chapecoense, ne disposait pas des autorisations nécessaires pour effectuer ce vol.

YAOUNDE - Quatre jeunes kamikazes sont morts dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, cible régulière d'attaques suicide des islamistes nigérians de Boko Haram, avant de réussir à perpétrer des attentats.

TOULOUSE - L'avionneur européen Airbus s'est de nouveau imposé comme le numéro un des commandes d'avions en 2016, devant l'Américain Boeing, mais reste numéro deux derrière son rival en nombre de livraisons.

PARIS - Un million et demi de volailles ont été abattues en Europe depuis le déclenchement fin octobre de la grippe aviaire par le virus H5N8 transmis par des oiseaux migrateurs.

SAN FRANCISCO - Les ventes mondiales d'ordinateurs personnels ont continué à baisser en 2016 pour la cinquième année consécutive.

burs-lab/ol