NOUVELLES
12/01/2017 10:13 EST | Actualisé 13/01/2018 00:12 EST

Le couperet tombe chez Saputo et Agropur dans les provinces atlantiques

MONTRÉAL — Saputo (TSX:SAP) et Agropur licencient 346 personnes dans les provinces atlantiques en éliminant le marchandisage de leur offre de services.

À compter du 1er avril, ce sont les détaillants qui auront notamment le mandat de placer la marchandise des deux plus importants transformateurs laitiers au pays sur les tablettes de leurs magasins.

Agropur élimine 62 postes à temps plein et 97 autres à temps partiel au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse ainsi qu'à Terre-Neuve-et-Labrador.

Chez Saputo, c'est 66 salariés à temps plein et 121 autres à temps partiel qui se retrouveront au chômage.

La vice-présidente aux communications chez Agropur, Véronique Boileau, a indiqué que ces changements visent à uniformiser les pratiques dans l'ensemble des provinces.

Au cours d'un entretien téléphonique, elle a expliqué que c'est seulement dans les provinces atlantiques que les détaillants n'étaient pas en charge du marchandisage.

Saputo et Agropur n'ont pas voulu chiffrer les économies qui découleront de ces licenciements.