NOUVELLES
12/01/2017 08:16 EST | Actualisé 13/01/2018 00:12 EST

GB: nouvel appel à la grève chez British Airways

Une partie du personnel navigant de British Airways a appelé jeudi à une nouvelle grève de trois jours à partir du 19 janvier en raison d'un conflit portant sur les salaires des nouveaux embauchés depuis 2010.

Une première grève de 48 heures à l'appel du syndicat Unite a eu lieu mardi et mercredi, causant l'annulation d'une cinquantaine de vols sur les près de 1.600 prévus pendant ces deux jours.

Unite a souligné que "la colère continue à monter" chez le personnel qui est payé un salaire de "misère" obligeant "un nombre significatif d'employés" à avoir un second emploi ou de travailler lorsqu'ils sont malades.

Selon le syndicat, les hôtesses de l'air et stewards embauchés depuis 2010 débutent avec un salaire fixe de 12.000 livres (14.000 euros) par an auquel s'ajoute la somme de 3 livres par heure de vol effectuée.

"Presser le personnel navigant et rendre payants pour les passagers des services jusque-là gratuits est une triste réalité pour une compagnie qui se qualifiait jadis comme la plus populaire du monde", a grincé Oliver Richardson, responsable d'Unite.

British Airways a déploré une action "regrettable et bizarre", assurant que "la grève de cette semaine a manqué son objectif de prendre en otage nos passagers."

"Plus de 70% du personnel navigant a ignoré l'appel à la grève et a pointé au travail comme d'habitude", a réagi une porte-parole de BA, promettant que la compagnie allait "de nouveau tout faire pour acheminer les passagers à leur destination".

Cette nouvelle grève s'inscrit dans une longue liste de conflits sociaux qui perturbent les transports britanniques ces dernières semaines.

Lundi, le métro londonien était paralysé pour protester contre l'automatisation des guichets. Le lendemain les employés de la Southern Railway, la compagnie de chemins de fer qui relie le sud et le sud-est de l'Angleterre à la capitale, ont débrayé à leur tour et devaient encore faire grève vendredi.

D'autres journées d'action sont prévues fin janvier sur ces lignes qui sont empruntées tous les jours par 300.000 voyageurs.

jk/oaa/mr

IAG - INTERNATIONAL CONSOLIDATED AIRLINES GROUP