NOUVELLES
11/01/2017 20:09 EST | Actualisé 12/01/2018 00:12 EST

Colombie: le dialogue de paix avec l'ELN repoussé à vendredi

La reprise du dialogue entre le gouvernement colombien et la guérilla marxiste de l'ELN sur le lancement officiel de négociations de paix a été repoussée de jeudi à vendredi, pour laisser le temps aux délégations d'arriver à Quito, en Equateur, a annoncé mercredi le chef des négociateurs gouvernementaux.

"Les délégations ne sont pas encore toutes arrivées. C'est pourquoi il a été décidé que la réunion commune prévue ne débutera que vendredi", a annoncé à l'AFP Juan Camilo Restrepo, le chef de la délégation gouvernementale.

La date de jeudi avait été annoncée dimanche par le gouvernement colombien.

Après l'accord de paix signé avec les Forces armées révolutionnaires (Farc, marxistes) après 52 ans de confrontation armée, il reste au gouvernement colombien à régler le conflit avec l'Armée de libération nationale (ELN, guévariste), seule guérilla active dans le pays à ce jour, issue comme les Farc d'une insurrection paysanne en 1964 et qui compte encore environ 1.500 combattants.

Le gouvernement et cette guérilla négocient en secret depuis janvier 2014 pour préparer l'ouverture de pourparlers officiels. Leur lancement, prévu le 27 octobre en Equateur, avait été annulé au dernier moment.

jm-raa/yow/lab