NOUVELLES
12/01/2017 08:26 EST | Actualisé 12/01/2017 08:26 EST

CAE décroche deux contrats d'une valeur totale de plus de 1 milliard $

STR New / Reuters
A US soldier pratices with a flight simulator computer using a software which reproduce the visuals of several air military vehicles flying over different environments at the US Army's Task Force Hawk Base in Tirana 05 June 1999. More than five thousand army personnel are deployed with the force, which is assisting NATO's air campaign against Yugoslavia.**DIGITAL IMAGE**

La multinationale montréalaise CAE (TSX:CAE) a annoncé jeudi qu'elle a signé deux contrats de services d'entraînement à long terme avec la U.S. Army et l'Aviation royale du Canada (ARC) d'une valeur totale de plus de 1 milliard $ CAN, y compris les options.

Le contrat avec la U.S. Army porte sur la prestation de services de soutien aux instructeurs en classe, sur simulateur et en vol pour une durée d'un an, avec huit options d'un an chacune, jusqu'en 2026. L'entraînement est donné à l'USAACE (U.S. Army's Aviation Center of Excellence) à Fort Rucker, en Alabama.

Le contrat avec l'ARC a pour objet la modification et la prolongation jusqu'en 2023 du programme d'entraînement en vol de l'OTAN au Canada dans le cadre duquel CAE assure une formation au sol et sur simulateur et soutient l'entraînement en vol des pilotes militaires à Moose Jaw et à Cold Lake, au Canada. De plus, CAE ajoutera de nouvelles capacités et effectuera une série de mises à niveau sur le système d'entraînement NFTC et les appareils au cours des prochaines années.

La période d'exploitation ainsi modifiée du contrat sur le programme d'entraînement en vol comprend une option d'un an visant à prolonger le contrat jusqu'en 2024.