NOUVELLES
09/01/2017 21:37 EST | Actualisé 10/01/2018 00:12 EST

Winnipeg refuse un financement de 30 000 $ à la Maison des artistes

Le Comité Riel de la Ville de Winnipeg a refusé une demande de subvention de 30 000 $ présentée par la Maison des artistes visuels francophones (MDA) de Saint-Boniface il y a sept mois pour sa programmation 2016-2017.

Selon un rapport préparé par des administrateurs municipaux, la demande ne répondait pas aux critères du programme Community Incentive Grant (CIGP), conçu pour encourager les organismes communautaires à but non lucratif à améliorer leurs infrastructures et à acquérir des biens immobiliers pour un usage public.

Les fonds n’étaient notamment pas destinés à l’achat d’immobilisations qui seraient maintenues pendant plus d’un an et le projet n’allait pas rehausser la viabilité et l'utilisation publique du lieu, selon le rapport.

Le traitement de la demande, déposée le 14 juin, avait été remis par le Comité Riel à quatre reprises en attendant la résolution d’une première demande de la MDA.

Renégociation des conditions du bail

En juin 2015, la Maison des artistes visuels francophones avait demandé à la Ville de Winnipeg, propriétaire du bâtiment, une dispense temporaire de loyer pour compenser des travaux de plus de 1,5 million de dollars, menés aux frais de l'organisme.

Après avoir passé en revue la situation de la MDA, le Comité sur la propriété et le développement de la Ville de Winnipeg avait toutefois décidé, en mai 2016, d'augmenter de 53 %, soit de 9000 $, le loyer de la galerie d'artistes située dans l'ancien hôtel de ville de Saint-Boniface.

Lors de la réunion du Comité Riel lundi soir, le conseiller Mathieu Allard a tout de même accordé, à l’encontre des recommandations administratives, une somme de 8000 $ du CIGP à la MDA « pour offrir une assistance à court terme qui aidera à neutraliser le nouveau barème de tarifs imposé ».

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!