NOUVELLES
10/01/2017 10:00 EST | Actualisé 10/01/2017 10:05 EST

Turquie: un assaillant tué et un policier blessé dans des affrontements dans le sud du pays

Turkish police officers point their weapons at a man lying on the ground after they shot him outside a Turkish police station in Gaziantep on January 10, 2017.
A man suspected of trying to force his way into a Turkish police station in a city near the Syrian border was shot dead on january 10, local officials said. An officer was lightly wounded in the shootout at a security checkpoint outside the police headquarters in the southeastern city of Gaziantep, the governor's office said in a statement.
 / AFP / STR        (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)
STR via Getty Images
Turkish police officers point their weapons at a man lying on the ground after they shot him outside a Turkish police station in Gaziantep on January 10, 2017. A man suspected of trying to force his way into a Turkish police station in a city near the Syrian border was shot dead on january 10, local officials said. An officer was lightly wounded in the shootout at a security checkpoint outside the police headquarters in the southeastern city of Gaziantep, the governor's office said in a statement. / AFP / STR (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)

Un assaillant a été tué et un policier blessé lors d'affrontements mardi devant le siège de la police à Gaziantep, dans le sud de la Turquie, selon les autorités locales.

Une "attaque armée" a eu lieu vers 15H20 (12H20 GMT), devant le siège de la police, ont indiqué les services du gouverneur de la ville dans un communiqué, ajoutant qu'un officier de police a été "légèrement blessé".

"L'assaillant a été neutralisé", précise le communiqué.

Le nombre d'assaillants impliqués n'était pas encore clair: la télévision privée NTV a rapporté, citant des témoins, q'"un terroriste a été neutralisé et les deux autres sont toujours en fuite", ajoutant qu'une opération était en cours pour les interpeller.

L'agence progouvernementale Anadolu a rapporté que des sapeurs ont été envoyés sur place, par crainte que l'assaillant ait transporté des explosifs.

Anadolu ajoute qu'une opération est en cours à travers la ville pour interpeller le ou les complices de l'assaillant.

La Turquie a été frappée ces derniers mois par une vague d'attentats sans précédent, liés à la rébellion kurde ou au groupe Etat islamique (EI).

A peine plus d'une heure après le début du Nouvel An, un homme a tué 39 personnes dans une boîte de nuit d'Istanbul, au cours d'une attaque revendiquée par l'EI.

Quatre jours plus tard, des hommes ont déclenché l'explosion d'une voiture piégée et ont échangé des tirs avec la police devant un tribunal à Izmir (ouest). Un policier et un employé du tribunal ont alors perdu la vie, ainsi que les deux assaillants.

Cette attaque a été imputée par Ankara au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter