Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Stéphane Dion quitte la vie politique: voici sa déclaration complète

Une page se tourne pour Stéphane Dion. À la suite de la perte de son poste de ministre des Affaires étrangères, l'homme a décidé de quitter la vie politique.

«J'ai aimé la politique, surtout à chaque fois que j'ai pu faire une différence au bénéfice de mes concitoyens, écrit-il. J'en sors plein d'énergie... renouvelable! Mais la politique n'est pas la seule façon de servir son pays. Heureusement!»

Lisez sa lettre complète ci-dessous:

Originaire de Québec, Stéphane Dion a été professeur de sciences politiques à l’Université de Moncton en 1984, puis à l’Université de Montréal de 1984 à 1995.

Il a été élu député de Saint-Laurent-Cartierville en 1996 et a été réélu à sept reprises depuis.

Il a occupé le poste de ministre des Affaires intergouvernementales de 1996 à 2003, puis celui de ministre de l’Environnement en 2004 et 2005.

Il a été choisi chef du Parti libéral du Canada (PLC) en 2006, mais a été défait aux élections de 2008.

Il a été choisi par Justin Trudeau pour être ministre des Affaires étrangères quand le PLC a renoué avec le pouvoir en novembre 2015.

Voir aussi:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.