NOUVELLES
10/01/2017 06:38 EST | Actualisé 11/01/2018 00:12 EST

Semaine pour un Québec sans tabac: le tabac tue un fumeur sur deux

MONTRÉAL — Pour convaincre davantage de gens de cesser de fumer, la Semaine pour un Québec sans tabac misera cette année sur le fait qu'un Québécois sur deux connaît au moins une personne qui a été atteinte d'une maladie grave à cause du tabac.

En fait, ce sont 46 pour cent des Québécois qui connaissent ainsi au moins une personne qui souffre présentement ou a déjà souffert d'une maladie grave à cause du tabac, selon un sondage Léger dont les résultats ont été dévoilés mardi au cours d'une conférence de presse.

Le Conseil québécois sur le tabac et la santé a souligné, à l'occasion du lancement de la Semaine pour un Québec sans tabac, qu'encore aujourd'hui, 1,4 million de Québécois fument.

Le tabac tue un fumeur sur deux et cause une hospitalisation sur trois au Québec, a souligné Mario Bujold, directeur général du Conseil.

La Semaine pour un Québec sans tabac commencera dimanche prochain.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!