NOUVELLES
10/01/2017 06:23 EST | Actualisé 11/01/2018 00:12 EST

Pour Ancelotti, la Chine ne menace pas les clubs européens

La Chine, dont plusieurs clubs viennent de débaucher à prix d'or cet hiver des stars évoluant en Europe, ne menace pas le Vieux Continent, a pourtant assuré mardi Carlo Ancelotti, l'expérimenté entraîneur italien du Bayern Munich.

"Je pense que les clubs européens sont à l'abri parce que la compétition la meilleure et la plus compétitive est ici", a déclaré le technicien de 57 ans depuis Doha, où le club bavarois a justement partagé ses infrastructures avec le club chinois de Shanghai SIPG lors de son stage hivernal.

Shanghai SIPG vient juste d'acheter pour environ 60 millions d'euros le milieu brésilien Oscar, passé, comme lui, par Chelsea.

"Les footballeurs ne jouent pas uniquement pour l'argent, ils le font pour être les meilleurs, participer aux meilleurs matches dans le monde, et donc, pour cette raison, je pense que les clubs européens seront protégés dans le futur", a expliqué Ancelotti.

La Chine s'est lancée en décembre dans une course folle pour recruter les meilleurs joueurs de la planète, faisant même de Carlos Tevez le joueur le mieux payé au monde en termes de salaire, l'Argentin émargeant à 38 millions d'euros par an au Shanghai Shenhua.

dh-cd/lrb

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!