NOUVELLES
10/01/2017 02:50 EST | Actualisé 11/01/2018 00:12 EST

Pakistan: une enfant travaillant chez un juge a été torturée (médecin)

Une bonne de dix ans, employée par la famille d'un juge pakistanais, présente de multiples traces de tortures, a confirmé un médecin hospitalier mardi, après que la Cour suprême a ordonné une enquête sur ce cas qui a choqué le pays.

La publication sur les réseaux sociaux de photos montrant la fillette blessée au visage et aux mains a relancé le débat sur le travail des enfants, très répandu dans le pays, poussant la Cour suprême à se saisir de l'affaire.

A la demande de la justice, la police a localisé l'enfant, qu'elle recherchait depuis que son père l'avait retirée la semaine dernière d'un foyer où elle avait été placée par les autorités. Selon la presse, le père a demandé un arrêt des poursuites contre le juge et son épouse pour mauvais traitements, assurant que les accusations de sa fille étaient fausses.

Retrouvée dimanche à la périphérie de la capitale Islamabad, elle a subi des examens médicaux et "présente des signes de tortures" a indiqué à l'AFP le Dr Javed Akram, chef de l'hôpital public PIMS.

"Notre comité médical a constaté des blessures multiples", a-t-il indiqué. "Elle a des marques de brûlures sur le dos et la main gauche, et une blessure au visage".

Selon un autre médecin, sous couvert d'anonymat, la fillette, qui travaillait pour la famille d'un juge subalterne à Islamabad, a changé de version des faits à plusieurs reprises.

Les médias avaient indiqué qu'elle avait d'abord affirmé être tombée dans les escaliers et s'être brûlée accidentellement, avant de dire à la police qu'elle avait été brûlée et battue par l'épouse du juge.

Il n'existe pas de statistiques officielles, mais selon l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch, environ 13% des enfants âgés de 10 à 14 ans travaillent.

ks/st/cnp/lch

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!