Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

MaryAnn Mihychuk « déçue » d’être évincée du cabinet de Trudeau

La députée libérale de Kildonan-St. Paul, MaryAnn Mihychuk, est consternée d'être relevée de ses fonctions de ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail et écartée du cabinet de Justin Trudeau.

Géoscientifique et ancienne députée de l’Assemblée législative du Manitoba, Mme Mihychuk tenait le portefeuille fédéral depuis novembre 2015.

« Bien sûr que je suis déçue », a-t-elle indiqué devant son bureau à Winnipeg, mardi.

La ministre de la Condition féminine, Patty Hajdu, dont certaines dépenses pour l'aménagement de ses bureaux avaient soulevé des questions, succède à la députée de Kildonan-St. Paul.

MaryAnn Mihychuk souligne que ses fonctionnaires et elle ont marqué l’histoire canadienne pendant son mandat à titre de ministre de l’Emploi.

La Manitobaine mentionne que, sous son égide, le Canada a appuyé un accord international pour éliminer le travail des enfants, a développé un cadre institutionnel pour protéger les droits des travailleurs temporaires étrangers et a présenté un projet de loi pour imposer l’équité salariale en 2018.

Finalement, après 40 ans, les femmes travailleuses recevront un salaire égal à celui des hommes.

« Je suis très heureuse pour les personnes qui ont obtenu un poste [au Cabinet], a conclu la députée Mihychuk. Elles auront la chance de marquer l’histoire canadienne, tout comme je l'ai fait. »

Plus de détails à venir...

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.