NOUVELLES
10/01/2017 09:25 EST | Actualisé 11/01/2018 00:12 EST

L'élection de Trump pourrait profiter à la Banque Royale aux États-Unis

TORONTO — Le grand patron de la Banque Royale s'attend à une plus forte croissance économique aux États-Unis avec l'entrée en poste de l'administration de Donald Trump, ce qui devrait profiter aux activités américaines de la banque.

S'exprimant mardi dans le cadre d'une conférence des chefs de la direction des banques canadiennes organisée par la Royale, Dave McKay a dit croire que le nouveau gouvernement américain chercherait à mettre en place des politiques favorisant la croissance.

Selon M. McKay, cela pourrait faire grimper les taux d'intérêt, ce qui serait un élément positif pour les activités de la Banque Royale (TSX:RY) aux États-Unis.

Le patron de la plus grande banque du pays estime que son institution est en bonne position pour faire croître ses activités sur les marchés des capitaux aux États-Unis.

Le chef de la direction de la Banque CIBC (TSX:CM), qui participait lui aussi à la conférence bancaire, a cependant estimé qu'il était trop tôt pour prédire quelles politiques M. Trump pourrait vouloir mettre en place.

Selon Victor Dodig, certaines incohérences persistent dans les messages de la future administration Trump, notamment en ce qui a trait au protectionnisme et aux politiques commerciales.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!