NOUVELLES
10/01/2017 06:58 EST | Actualisé 11/01/2018 00:12 EST

Justin Trudeau rebrasse les cartes cet après-midi

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau procédera à un remaniement de son cabinet mardi après-midi à Rideau Hall.

Le gouverneur général David Johnston a confirmé par voie de communiqué qu'il présiderait la cérémonie d'assermentation à 14 h.

Le jeu de chaises musicales impliquerait environ le tiers des membres actuels du conseil des ministres, selon les informations de La Presse canadienne.

Le changement le plus important concernerait Stéphane Dion, qui perdrait son poste de ministre des Affaires étrangères au profit de Chrystia Freeland, actuellement au Commerce international.

Celle-ci est reconnue pour avoir réussi à faire signer in extremis l'automne dernier le traité de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne, qui se heurtait à l'opposition de la Wallonie.

La ministre Freeland serait remplacée au Commerce international par le Québécois François-Philippe Champagne, qui est actuellement secrétaire parlementaire du ministre des Finances Bill Morneau.

Ce rebrassage de cartes survient à quelques jours de l'assermentation du président élu des États-Unis, Donald Trump, qui souhaite renégocier l'accord de libre-échange nord-américain.

Le remaniement sera aussi l'occasion de permettre à de nouveaux visages de faire leur entrée au conseil des ministres.

Ainsi, selon plusieurs médias, les députés ontariens Karina Gould et Ahmed Hussen hériteraient respectivement des ministères des Institutions démocratiques et de l'Immigration.

La première remplacerait Maryam Monsef, critiquée pour sa gestion du dossier de la réforme électorale, et le second, John McCallum, qui pourrait quitter la vie politique.

Selon certaines sources, celui qui a piloté l'arrivée des réfugiés syriens au Canada pourrait être nommé ambassadeur en Chine.

De son côté, la ministre Monsef serait rétrogradée à la Condition féminine, ce qui profiterait à l'actuelle titulaire du ministère, Patty Hajdu.

Considérée comme une ministre solide, celle-ci aurait droit à une promotion en remplaçant MaryAnn Mihychuk à l'Emploi.

L'élue du Manitoba serait donc reléguée aux banquettes arrière à la Chambre des communes.

Le bureau du premier ministre Justin Trudeau n'a confirmé aucune de ces informations et n'a pas non plus voulu dire si la parité hommes-femmes serait maintenue au cabinet, mardi.

Depuis l'assermentation de la première mouture du conseil des ministres, le 4 novembre 2015, seuls quelques changements mineurs avaient été apportés.

La démission de Hunter Tootoo comme ministre des Pêches pour des raisons personnelles avait forcé le premier ministre Trudeau à faire un ajustement.

Il avait confié le ministère à Dominic LeBlanc, puis avait retiré à ce dernier le titre de leader du gouvernement en Chambre.

La ministre Bardish Chagger occupe depuis ces fonctions en plus de celles de ministre du Tourisme et de la Petite Entreprise.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!