NOUVELLES
10/01/2017 13:41 EST | Actualisé 11/01/2018 00:12 EST

Barack Obama livrera son dernier discours en tant que président à Chicago

WASHINGTON — Maintenant qu'il est un homme d'État d'expérience, Barack Obama retourne mardi soir à Chicago où sa carrière politique a commencé pour livrer le dernier discours de sa présidence, dans lequel il demandera aux Américains de ne pas perdre espoir envers l'avenir, peu importe ce qu'ils pensent du prochain président.

Cette allocution, qui devrait attirer des milliers de spectateurs à la place McCormick, sera la dernière chance pour le président sortant de définir l'héritage qu'il laissera au peuple américain un peu plus de huit ans après sa première élection, qu'il avait aussi célébrée à Chicago.

Le président a quitté Washington en fin d'après-midi en compagnie d'une armée de conseillers de longue date et de ses proches, dont sa demi-soeur, Auma Obama. La première dame Michelle Obama, leur fille Malia et des amis de la famille se sont joints au président pour ce 445e voyage de M. Obama à bord d'Air Force One.

M. Obama devrait prendre la parole dès 21 h.

Dans un message partagé sur Facebook quelques heures avant l'événement, Barack Obama a affirmé qu'il quittait son poste en tirant deux leçons: que les Américains sont fondamentalement de bonnes personnes et que le changement est possible.

Les Américains semblent toutefois avoir rejeté les changements apportés par l'administration Obama puisqu'ils ont élu le républicain Donald Trump, qui s'est engagé à démanteler plusieurs politiques adoptées par son prédécesseur.

M. Obama et les démocrates avaient mis en garde les Américains face aux dangers que représentait selon eux l'élection de M. Trump. Barack Obama aura donc la lourde tâche dans son dernier acte d'expliquer comment sa vision des États-Unis demeure pertinente même après l'élection de Donald Trump.

Un discours différent

Barack Obama est un habitué des discours d'une telle envergure et il s'est fait connaître pour ses talents oratoires. Mais cette allocution sera différente, a-t-on dit à la Maison-Blanche.

Le président ne se contentera pas de réciter l'histoire de ses huit ans au pouvoir. Il a demandé à son équipe de rédiger un discours qui ira au-delà de la politique et qui s'adressera à tous les Américains, dont ceux qui ont voté pour Donald Trump.

Son rédacteur de discours principal, Cody Keenan, a commencé l'écriture le mois dernier alors que M. Obama était en vacances à Hawaï. Le président a reçu la première version dans le vol de retour et lundi, en fin de journée, il révisait le quatrième brouillon. M. Keenan est resté toute la nuit à la Maison-Blanche pour peaufiner le texte.

De plus, d'anciens conseillers de M. Obama sont revenus l'aider pour ce dernier discours. David Axelrod, Robert Gibbs et Jon Favreau ont été rappelés en renfort, selon des représentants de la Maison-Blanche qui ont requis l'anonymat.