NOUVELLES
10/01/2017 11:32 EST | Actualisé 11/01/2018 00:12 EST

Ahmed Hussen, un réfugié devenu ministre de l'Immigration

OTTAWA — Le nouveau ministre de l'Immigration, Ahmed Hussen, est arrivé au Canada à l'adolescence en tant que réfugié en provenance de Mogadiscio, en Somalie.

Avocat et militant communautaire, M. Hussen est devenu le premier Canadien d'origine somalienne à avoir été élu à la Chambre des communes en 2015.  Il a remporté son siège dans la circonscription torontoise de York South–Weston contre son rival néo-démocrate, Mike Sullivan.

Avant de faire son entrée en politique, M. Hussen a assumé les fonctions de président du Congrès somalien-canadien, où il a travaillé pour encourager l'intégration de cette communauté et le développement de son engagement citoyen.

Lorsqu'il était aux études à l'Université York dans les années 1990, M. Hussen a contribué à fonder le centre communautaire de Regent Park, qu'il a présidé. Le groupe a notamment défendu les résidants du quartier torontois souvent perturbé pendant la mise en place du projet de revitalisation d'une valeur de 500 millions $.

Il a également été assistant spécial pour les affaires intergouvernementales auprès de l'ancien premier ministre ontarien Dalton McGuinty et a siégé au conseil d'administration de l'organisme Journalistes pour les droits humains.

Ahmed Hussen prend le relais de John McCallum, qui a été nommé ambassadeur du Canada en Chine.