NOUVELLES
08/01/2017 09:07 EST

Venezuela: débat au Parlement sur l'abandon par Nicolas Maduro de sa fonction présidentielle

Le président Maduro a-t-il manqué aux devoirs de sa fonction lors de la sévère crise politique et économique que traverse le pays?

NEW YORK, NY - JULY 28:  Venezuelan President Nicolas Maduro meets with UN chief Ban Ki-moon at the United Nations (UN) headquarters in New York on July 28, 2015 in New York City. Maduro is in New York to speak with the UN about his country's escalating border dispute with Guyana.  (Photo by Spencer Platt/Getty Images)
Spencer Platt via Getty Images
NEW YORK, NY - JULY 28: Venezuelan President Nicolas Maduro meets with UN chief Ban Ki-moon at the United Nations (UN) headquarters in New York on July 28, 2015 in New York City. Maduro is in New York to speak with the UN about his country's escalating border dispute with Guyana. (Photo by Spencer Platt/Getty Images)

Le Parlement du Venezuela, contrôlé par l'opposition, débattra lundi de la question de savoir si le président Nicolas Maduro a manqué aux devoirs de sa fonction lors de la sévère crise politique et économique que traverse le pays.

L'unique ordre du jour de la session du Parlement, dévoilé dimanche, est un "débat sur l'exercice constitutionnel de la fonction de Président de la République de la part de Nicolas Maduro et sur la nécessité de trouver une solution électorale à la crise".

Si le texte n'apporte pas plus de détails, le nouveau président de l'Assemblée nationale, Julio Borges, avait dit jeudi vouloir que Maduro soit déclaré en état d'"abandon de sa fonction présidentielle".

L'opposition estime que la paralysie du processus vers un référendum révocatoire du mandat du président socialiste, suspendu en octobre par le pouvoir en place, a brisé l'ordre constitutionnel.

"En abandonnant la Constitution, Maduro a abandonné la charge de sa fonction, c'est à dire son devoir de gouverner", avait souligné Borges.

La portée de cette nouvelle procédure devrait rester symbolique, la justice, accusée de défendre les intérêts de l'exécutif, ayant jusqu'à présent annulé toutes les décisions du Parlement, qui avait déjà lancé une procédure en novembre contre Nicolas Maduro pour les mêmes charges.

En réaction, Nicolas Maduro a annoncé dimanche avoir mis sur pied un "commando" dirigé par son nouveau vice-président, Tareck El Aissami, pour contrer les supposés projets de coup d'État de l'opposition.

"Oligarques, tremblez et rendez-vous, parce que voilà qu'arrive le commando national anti-coup d'État", a déclaré le président Maduro dans sa traditionelle émission télévisée dominicale.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo The Cost Of Living In Venezuela Voyez les images