CANADA QUEBEC
07/01/2017 05:18 EST | Actualisé 07/01/2017 05:20 EST

Fusillade à Fort Lauderdale: le suspect entendait des voix

Le portrait du suspect se précise au lendemain de la fusillade qui a fait cinq morts et huit blessés, en plus de provoquer la fermeture de l'Aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood. Les actvités y reprennent progressivement aujourd'hui.

L'assaillant, un ancien combattant américain arrivé à l'aéroport peu avant 13 h, vendredi, a ouvert le feu avec un pistolet semi-automatique 9 mm en direction de passagers qui attendaient leurs bagages.

L'arme utilisée avait été enregistrée dans son bagage en soute, ce qui est légal aux États-Unis. Après avoir récupéré son arme, l'homme se serait rendu dans les toilettes pour le charger avant de passer à l'acte.

Le mouvement de panique qui a suivi la fusillade a aussi provoqué des blessures pour plusieurs dizaines de personnes qui ont été hospitalisées.

Les policiers ont interpellé le suspect vendredi et poursuivent l'enquête à son sujet.

Un suspect troublé

L'homme est identifié sous le nom d'Esteban Santiago, un ancien soldat âgé de 26 ans, qui arrivait de l'Alaska, sur un vol en correspondance.

Selon des informations préliminaires, le jeune homme était suivi par des médecins pour des problèmes de santé mentale.

Il avait servi au sein de la Garde nationale de Porto Rico et de l’Alaska de 2007 à 2016, et avait notamment été déployé en Irak de 2010 à 2011, pendant la guerre.

Depuis son retour, son état psychologique et son comportement désordonné avaient soulevé l’inquiétude de ses proches et même du FBI à qui l’homme avait confié qu'il entendait des voix lui demandant de se joindre au groupe armé État islamique.

Les conclusions d’une enquête à son sujet avaient par la suite déterminé qu’il n’avait aucun lien avec des organisations terroristes.