Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Moins d’équipes participent à la classique annuelle des écoles secondaires du Grand Moncton

Seulement 23 équipes participent à la 42e édition de la classique annuelle des écoles secondaires du Grand Moncton qui a pris son envol jeudi au Centre Superior Propane de Moncton.

Les meilleures équipes masculines et féminines du Nouveau-Brunswick sont présentes.

Toutefois, les équipes seront moins nombreuses que les années passées en raison notamment du conflit de travail des enseignants en Nouvelle-Écosse. Habituellement, une trentaine, voire une quarantaine d’équipes sont de la partie. Or, parce que le conflit de travail perdure, aucune équipe de la Nouvelle-Écosse n’est de la classique annuelle.

Le conflit paralyse les activités parascolaires, dont le hockey. Le président de l’événement, David Melanson, assure que le calibre de jeu sera aussi bon, mais qu'il y a de nombreux défis cette année.

« Juste financièrement, on a dû faire le budget de nouveau. On a dû couper certaines choses qu’on faisait dans le passé. On a perdu beaucoup de revenus, mais on a trouvé des solutions », a déclaré M. Melanson.

Encore cette année, les observateurs s’attendent à une chaude lutte, mais les équipes de l’école Mathieu-Martin sont à surveiller, car les deux équipes se retrouvent au dans le haut de leur classement respectif

Les finales de la Classique des écoles secondaires de Moncton auront lieu le 8 janvier et toutes les parties du tournoi auront lieu au Centre Superior Propane de Moncton.

D'après le reportage de Catherine Dumas

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.