Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Hausse du taux de chômage en décembre en Atlantique, sauf à l'Î.-P.-É.

Le taux de chômage a augmenté dans les provinces de l'Atlantique au mois de décembre, révèlent les plus récentes données de Statistique Canada. Seule l'Île-du-Prince-Édouard a échappé à cette tendance.

Au Nouveau-Brunswick, le taux de chômage a grimpé d'un peu plus d'un demi-point de pourcentage pour s'établir à 9,4 % en décembre. La Nouvelle-Écosse a connu une augmentation moindre de 0,3 point de pourcentage pour se fixer à 8,3 %.

Terre-Neuve-et-Labrador demeure la province avec le taux de chômage le plus élevé, à 14,9 %. Le taux a augmenté de 0,6 % le mois dernier.

À l'Île-du-Prince-Édouard, le taux de chômage a diminué de 0,1 point de pourcentage. Il se situait à 10,7 % en décembre.

Au niveau national, l'emploi a progressé de 54 000 (+0,3 %) en décembre en raison d'une hausse du travail à temps plein. Mais puisqu'il y avait plus de personnes actives sur le marché du travail, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour atteindre 6,9 %.

Recul de l'emploi à temps plein en 2016

Les quatre provinces de l'Atlantique ont observé une baisse des emplois à temps plein durant l'année, révèlent les statistiques comparatives de décembre 2015 à décembre 2016. En contrepartie, la hausse de l'emploi à temps partiel a permis au Nouveau-Brunswick et à la Nouvelle-Écosse de terminer l'année avec une croissance globale de l'emploi de 0,6 point de pourcentage pour les deux provinces.

L'Île-du-Prince-Édouard a également vu une forte hausse de l'emploi à temps partiel de 8,3 %, mais cela n'a pas été suffisant pour combler un recul de 2,8 % des emplois à temps plein. La province a donc terminé l'année avec une décroissance de l'emploi de 1 %.

En 2016, l'emploi a baissé de 2,4 % à Terre-Neuve-et-Labrador, et cette baisse est entièrement survenue dans le travail à temps plein.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.