NOUVELLES
05/01/2017 06:48 EST | Actualisé 05/01/2017 12:48 EST

Le temps glacial continue de perturber le réseau routier

Le verglas, les forts vents et la neige continuent d'entraîner pannes de courant et des fermeture de routes au Québec et en Ontario.

À Montréal, l'autoroute 40 a été fermée à plusieurs reprises hier soir et durant la nuit en raison de la glace noire qui rendait la chaussée dangereuse.

Plusieurs accidents se sont produits sur la métropolitaine, dont un grave, survenu en direction est, à la hauteur de Langelier, dans l’arrondissement Saint-Léonard.

La circulation demeure fermée dans cette direction.

Bourrasques et hautes marées dans l'Est du Québec

Le répit a été de courte durée pour les régions les plus à l'est de la province, déjà durement éprouvées par la tempête et les inondations de la semaine dernière.

En Gaspésie, la route 132 a été fermée dans les deux sens à la hauteur de Marsoui. La chaussée a été inondée et abimée par de fortes vagues.

En raison de l’avertissement de tempête et de vents violents émis par Environnement Canada, le service de transport Orléans Express a interrompu tous les départs en provenance ou en direction de la région gaspésienne.

La montée des eaux et les grosses vagues empêchent aussi les départs des traversiers de Rivière-du-Loup, de Cap-aux-Meules et de Saint-Siméon. Ils demeurent complètement immobilisés jusqu'à nouvel ordre.

De nouvelles pannes de courant

Des milliers de foyers demeurent privés d’électricité sur l’ensemble du territoire. Au Québec, les pannes de courant affectent quelque 35 000 abonnés, principalement dans les Laurentides et en Outaouais.

Les pannes de courant sont surtout attribuables au verglas et à la neige lourde qui s’abiment sur les arbres dont les branches endommagent les fils électriques explique Louis-Olivier Batty, porte-parole chez Hydro-Québec.

« Les secteurs les plus boisés, avec les conditions météo qu’on a eues au cours des dernières heures, fait en sorte que les branches viennent chuter sur le réseau d’Hydro-Québec et avec les vents forts qui ont continué toute la nuit, on a eu de nouvelles pannes ».

On arrive à rebrancher des clients, mais malheureusement de nouvelles pannes surviennent sur le réseau.

- Louis-Olivier Batty, porte-parole chez Hydro-Québec

Les équipes d’Hydro-Québec poursuivent le travail sur le terrain pour réparer les équipements. La majorité des usagers devraient être rebranchés d’ici l’heure du dîner.

Dans les secteurs les plus isolés, le service ne pourrait reprendre qu’en fin de journée.

Des milliers de personnes sont également privées d’électricité dans l'est de l'Ontario.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Crise du verglas: 19 ans déjà Voyez les images