NOUVELLES
04/01/2017 08:55 EST | Actualisé 05/01/2018 00:12 EST

Un soldat israélien succombe un an et demi après la guerre de Gaza

Un officier israélien blessé en 2014 pendant la guerre dans la bande de Gaza a succombé à ses blessures un an et demi après, a indiqué l'armée mercredi.

Le décès du major Hagai Ben-Ari, 31 ans, marié et père de trois enfants, porte à 68 le nombre de soldats israéliens tués au cours de l'offensive de juillet-août 2014, appelée par Israël "Bordure protectrice".

Six civils ont également trouvé la mort côté israélien.

"Le major Hagai Ben-Ari, gravement blessé par un tir de sniper au cours de l'opération Bordure protectrice, s'est éteint mardi soir", a dit l'armée dans un communiqué.

La plus longue et la plus dévastatrice des trois guerres dans la bande de Gaza depuis 2008 a tué 2.251 personnes côté palestinien, dont 551 enfants, selon l'ONU. Plus de 10.000 Palestiniens ont été blessés et 108.000 se sont retrouvés sans abri.

Opposant l'armée israélienne au Hamas et aux autres groupes armés palestiniens, la guerre s'est achevée sans vainqueur clair. Israël et le Hamas observent depuis lors un cessez-le-feu tendu.

scw/lal/tp