NOUVELLES
04/01/2017 02:33 EST | Actualisé 05/01/2018 00:12 EST

L'auteur de la tuerie d'Istanbul a été identifié

ISTAMBOUL — Les autorités turques ont identifié l'homme qui a ouvert le feu dans une boîte de nuit d'Istanbul au Jour de l'An, faisant 39 morts, dont une Canadienne, mais le suspect court toujours.

Le ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a confié mercredi à l'agence de presse officielle Anadolu que les policiers connaissent l'identité du tireur, sans fournir plus de détails.

La police turque a également arrêté cinq militants présumés de Daech (le groupe armé État islamique) qui auraient trempé dans cette attaque, selon Anadolu. Les perquisitions lancées dans la ville portuaire d'Izmir, sur la mer Égée, se poursuivent.

Daech a revendiqué cet attentat qui a également fait 70 blessés.

L'agence de presse privée Dogan rapporte de son côté que les perquisitions à Izmir ciblent trois familles qui y sont arrivées il y a 20 jours depuis Konya, une ville du centre de la Turquie où le tireur aurait résidé avant de passer aux actes. Vingt-sept personnes, dont des femmes et des enfants, auraient été arrêtées.

Une quinzaine de personnes avaient précédemment été épinglées relativement à cette attaque, dont deux étrangers qui ont été interceptés à l'aéroport international d'Istanbul alors qu'ils s'apprêtaient à quitter le pays. La femme du tireur a elle aussi été arrêtée, mais elle nie avoir su que son mari était membre de Daech.

Les policiers se font toujours omniprésents à Istanbul, où ils ont érigé plusieurs postes de contrôle. Automobiles et taxis sont interceptés et fouillés, et les automobilistes ne peuvent repartir qu'après avoir montré patte blanche.