NOUVELLES
04/01/2017 02:26 EST | Actualisé 05/01/2018 00:12 EST

Iran: fin de la grève de la faim d'un militant politique (justice)

Un militant iranien emprisonné, Arash Sadeghi, a mis fin mercredi à 70 jours de grève de la faim après la libération sous caution de sa femme, a déclaré le procureur général de Téhéran cité par l'agence Mizanonline.

M. Sadeghi avait entamé une grève de la faim pour demander la libération de sa femme, Golrokh Ebrahimi-Iraee, condamnée à six ans de prison pour "insultes aux valeurs islamiques" et "propagande contre le régime".

Elle a été "libérée" mardi après le versement d'une caution de 5 milliards de rials (128.000 dollars), selon l'avocat de son époux, Amir Raissian, cité par l'agence de presse Isna. Selon lui, Arash Sadeghi a "été transporté à l'hôpital pour des soins" après plus de deux mois de grève de la faim.

M. Sadeghi est condamné à 15 ans de prison d'après son avocat mais le procureur de Téhéran Abbas Jafari Dolatabadia a affirmé qu'il purgeait en réalité une peine de sept ans et demi de prison pour "plusieurs délits sécuritaires".

Une campagne avait été lancée ces derniers jours sur les réseaux sociaux pour demander la libération du couple.

Des dizaines de personnes s'étaient rassemblées lundi devant la prison d'Evin à Téhéran où est incarcéré Arash Sadeghi.

Plusieurs députés iraniens, notamment les réformateurs Mohamamd Reza Aref, Ali Motahari et Elias Hazrati, étaient de leur côté intervenus pour demander au pouvoir judiciaire de faire preuve de clémence et de réviser les procès.

Sur sa page Instagram, M. Motahari a "remercié" l'autorité judiciaire. Il lui a demandé d'intervenir dans le dossier d'un autre militant, Ali Shariati, qui "mène une grève de la faim depuis 65 jours".

Ce dernier a été condamné à cinq ans de prison pour avoir notamment participé à un rassemblement devant le Parlement contre les attaques à l'acide menées contre des femmes, selon M. Motahari.

Mercredi, le hashtag "#SOSALI" demandant sa libération a suscité 240.000 interventions sur Twitter.

sgh/stb/mer