NOUVELLES
03/01/2017 21:55 EST | Actualisé 04/01/2018 00:12 EST

Iran: 70 personnes emprisonnées pour "espionnage" à Téhéran (justice)

Soixante-dix personnes sont emprisonnées pour "espionnage" à Téhéran, a affirmé le procureur général de la ville, selon Mizanonline, l'agence de presse dépendant de l'autorité judiciaire iranienne.

"Les soixante-dix condamnés pour espionnage qui purgent leur peine dans les prisons de Téhéran (...) avaient transmis aux ennemis des informations du pays dans différents domaines, notamment nucléaire, militaire, politique, social et culturel", a déclaré mardi soir le procureur, Abbas Jafari Dolatabadi.

Il n'a pas précisé l'identité des condamnés ni la durée de leur peine, ni à quels pays "ennemis" ils avaient fourni ces informations.

C'est la première fois que l'autorité judiciaire iranienne fait état d'un aussi grand nombre de personnes condamnées pour espionnage.

Le 18 octobre, le procureur général de Téhéran avait affirmé que six personnes avaient été condamnées à dix ans de prison pour "espionnage" au profit des Etats-Unis.

Il s'agissait de l'homme d'affaires irano-américain Siamak Namazi et de son père Mohammad Bagher Namazi, âgé de 80 ans, de Nezar Zaka (libanais), et de trois autres iraniens, Farhad Abd-Saleh, Kamran Ghaderi et Alireza Omidvar.

sgh/stb/nbz