NOUVELLES
04/01/2017 13:54 EST | Actualisé 05/01/2018 00:12 EST

Dakar-2017/3e étape - Auto: journée catastrophe pour Toyota

Toyota Gazoo Racing, donnée parmi les favorites du Dakar-2017, a connu une journée catastrophe lors de la 3e étape mercredi, avec les arrêts prolongés en spéciale de trois de ses véhicules, dont celui du Qatari Nasser Al-Attiyah.

"C'est la plus mauvaise journée de ma vie en +motorsport+, confiait à l'arrivée le manageur Jean-Marc Fortin. C'est terrible de se retrouver éjecté de tout espoir en une petite spéciale."

Les ennuis ont commencé par accabler Al-Attiyah dans le deuxième secteur chronométré, alors que celui-ci était en tête. Le vainqueur du Dakar en 2011 et 2015, et 2e au classement général avant l'étape, a arraché une roue en sortie de virage, autour du kilomètre 414.

Puis ses coéquipiers espagnol Nani Roma et sud-africain Giniel de Villiers ont à leur tour été contraints de s'arrêter, le premier victime d'un problème électrique, le second pour des raisons encore indéterminées, a précisé Fortin.

Nani Roma a terminé avec le 8e temps, à 13 min 16 sec du vainqueur Stéphane Peterhansel, tandis que De Villiers est 18e à 36 min 23 sec et Al-Attiyah 28e à 02 h 17 min 38 sec.

Ces défaillances en série ont fait les affaires de l'autre favori, Peugeot Sport, qui signe un triplé mercredi, avec dans l'ordre Peterhansel, Carlos Sainz et Sébastien Loeb.

Au classement général, dominé par Loeb, Roma est 5e (à 13 min 04 sec), De Villiers 11e (à 35 min 20 sec) et Al-Attiyah 25e (à 2 h 14min 58 sec).

pel/lrb

TOYOTA MOTOR

Peugeot