NOUVELLES
03/01/2017 08:45 EST | Actualisé 04/01/2018 00:12 EST

Un jeune migrant afghan meurt de froid quelques heures après son passage en Grèce

Un migrant afghan, âgé de 20 ans, a été retrouvé mort de froid mardi dans le nord de la Grèce, quelques heures après avoir traversé la frontière gréco-turque avec un compatriote, a-t-on appris de source policière locale.

Les deux hommes ont franchi dans la nuit de lundi à mardi le fleuve Evros, séparant la Turquie de la Grèce, puis dormi dans les champs près de la commune de Didimoticho où la température était tombée à - 13 degrés Celsius, selon cette source.

A l'aube, la victime a été découverte morte gelée par son compagnon, qui a aussitôt prévenu la police.

Depuis une semaine, une vague de froid frappe la Grèce, surtout dans le nord, avec des températures très basses.

Après la signature de l'accord UE-Turquie en mars qui a limité considérablement le flux migratoire en Europe via les îles grecques en mer Egée, situées en face de la Turquie, de nombreux migrants et réfugiés tentent de franchir la frontière terrestre gréco-turque pour gagner l'Europe. Des dizaines de personnes sont arrêtées chaque semaine, selon la police.

Plus de 60.000 migrants et réfugiés sont piégés en Grèce depuis le verrouillage des frontière en Europe en mars et vivent dans des camps installés dans le pays et sur les îles. La majorité d'entre eux demande l'asile en Grèce pour éviter leur rapatriement ou leur renvoi en Turquie.

str-hec/pg