Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les PDG les mieux payés ont déjà gagné votre salaire annuel en 2017

Satisfied with work done. Happy young business man looking out windows in office.
Satisfied with work done. Happy young business man looking out windows in office.

Avant que l'horloge ne sonne les 12 coups de midi mardi, les présidents et chefs de la direction les mieux payés du Canada auront déjà gagné plus que le salaire annuel d'un travailleur moyen pour 2017?.

C'est la conclusion du Centre canadien des politiques alternatives, un groupe de réflexion basé à Ottawa qui a suivi le salaire des PDG du pays depuis 10 ans.

Il affirme que ce groupe d'élite de chefs de la direction aura empoché le salaire moyen annuel d'un Canadien travaillant à temps plein vers 11 h 47 mardi, le premier jour de travail de l'année pour la majorité des gens.

L'an dernier, cela avait pris une heure de plus: ils avaient atteint ce salaire à 12 h 18.

Hugh Mackenzie, un économiste indépendant basé à Toronto qui a écrit le rapport pour le groupe de réflexion, indique que l'analogie de l'horloge est une façon puissante d'illustrer l'écart qui se creuse entre les principaux dirigeants et ce que les Canadiens moyens gagnent.

Selon lui, il y a clairement eu une explosion de la compensation des hauts dirigeants au Canada et aux États-Unis. Et cela fait office de symbole de la croissance des inégalités de revenus, juge-t-il.

Le rapport de cette année, qui se fonde sur l'information dévoilée par le entreprises publiques canadiennes en 2016, estime que le salaire moyen des 100 PDG les mieux payés était de 9,5 millions $ en 2015 - soit 193 fois le salaire industriel annuel moyen de 49 510 $.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.