NOUVELLES
03/01/2017 09:54 EST | Actualisé 04/01/2018 00:12 EST

Opération Nez rouge trace un bilan positif de 2016, malgré la météo peu clémente

MONTRÉAL — Le service de raccompagnement Opération Nez rouge a reconduit à la maison presque autant d'automobilistes que l'an dernier, malgré une météo peu favorable.

Le service bénévole a tiré mardi un bilan qu'il juge positif pour l'année 2016, maintenant que sa saison est terminée.

Au total, 58 701 automobilistes ont été raccompagnés chez eux en 2016, par rapport à 60 741 l'année précédente.

Quant aux bénévoles, ils ont été aussi nombreux pour cette 33e campagne qu'en 2015: 43 002 Québécois ont prêté main-forte, contre 43 500 l'an dernier.

Jean-Marie De Koninck, président et fondateur d'Opération Nez rouge, note en entrevue que la baisse du nombre de raccompagnements est attribuable aux tempêtes de neige qui ont sévi au Québec en décembre, et qui ont forcé l'annulation de cinq soirées, ce qui a évidemment eu un impact sur le nombre d'automobilistes ayant profité des services de l'organisme.

De mémoire, il s'agit de l'année où le plus grand nombre de soirées du temps des fêtes ont dû être annulées, pour assurer la sécurité des bénévoles et des fêtards, dit-il.

L'an dernier, le mauvais temps avait empêché les équipes de Nez rouge de travailler pendant seulement une soirée.

Par ailleurs, les Québécois utilisent de plus en plus l'application mobile de l'Opération Nez rouge. Ils ont été quelque 117 000 à la consulter en 2016.