NOUVELLES
02/01/2017 23:39 EST | Actualisé 03/01/2018 00:12 EST

NBA - Butler brille de mille feux avec les Bulls, James sauve les Cavaliers

Les performances stratosphériques se poursuivent en NBA: l'arrière-ailier des Chicago Bulls Jimmy Butler a inscrit lundi soir 52 points, en écho aux 52 d'Isaiah Thomas ou aux 53 points de James Harden ces trois derniers jours.

En tête de la conférence Est, Cleveland s'est sorti du piège des Pélicans, en s'imposant 90 à 82 sur son parquet de la Quick Loans Arena contre la Nouvelle-Orléans grâce à un LeBron James très solide.

A Chicago, c'était "Butler time" lors de la victoire de son équipe contre Charlotte (118-111). Pour la troisième fois cette saison, le joueur des Bulls a passé la barre des 40 points, échouant même à 1 point de son record en carrière, établi le 14 janvier 2016 contre les 76ers de Philadelphie (53 points). A croire que les changements d'année le transcendent!

Outre 21 lancers-francs réussis sur 22 et 17 points lors du seul dernier quart-temps, Butler a également capté 12 rebonds et délivré 6 passes décisives. Tout simplement magique, même si deux jours plus tôt, James Harden avait sorti un hallucinant 53 points, 17 passes décisives et 16 rebonds avec ses Rockets de Houston.

Butler a littéralement mis le feu au United Center, les fans se mettant même à crier "MVP! MVP!". Mais pour le titre du meilleur joueur de la saison régulière, la concurrence s'annonce très forte, entre LeBron James, James Harden, ou encore Russell Westbrook, meilleur marqueur de NBA (31,3 points de moyenne) qui a jusqu'à présent signé cette saison 16 "triple-double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus).

"Je n'ai fait que jouer au basket. J'avais juste le +groove+", a modestement commenté Butler après son immense performance.

Son entraîneur était bien plus dithyrambique: "C'est un euphémisme de dire que Jimmy a été phénoménal ce soir", a ainsi salué le coach des Bulls, Fred Hoiberg.

Porté par Butler cette saison, Chicago totalise désormais 17 victoires pour 18 défaites et occupe la 8e place de la conférence Est, toujours dominée par les Cavaliers de Cleveland, tenant du titre (26 victoires, 7 défaites).

Les Cavs, justement, touchés par les blessures et bien peu efficaces au tir (37,8%, un de leurs pires matches cette saison), s'en sont remis à leur vedette LeBron James, 26 points, 7 rebonds et 6 passes décisives au compteur.

A l'Ouest, les Golden State Warriors ont également été accrochés par les Nuggets de Denver, mais ont pu compter sur un bon Draymond Green, auteur d'un triple-double (15 pts, 13 pd et 10 rbds). Klay Thompson (25 pts), Stephen Curry (22 pts) et Kevin Durant (21 pts), les autres membres du quatuor de rêve, étaient également en verve.

Les Warriors sont les premiers cette saison à atteindre les 30 victoires (pour 5 défaites).

tba/cd